Une jolie voie dans laquelle les longueurs difficiles déroulent sur un rocher magnifique. Un peu plus difficile que ses deux voisines, Astérix et Périls, et l'Eperon des Venellois, mais nettement plus accessible que la Voie Est Libre.

Exposée globalement Est, la paroi reste au soleil jusqu'en début d'après-midi. Bien adaptée aux après-midi d'été (si on fait abstraction du bruits des pédalos !) et aux inter-saisons en matinée.

Equipement solide et abondant, assez peu obligatoire.

Comme toutes les voies du secteur elle permet de profiter d'une vue magnifique sur l'entrée des Gorges et sur St-Maurin.

Même accès que pour toutes les autres voies: se garer juste après le pont du Galetas et prendre un chemin qui revient d'abord vers le Verdon et monte ensuite assez raide. Après une quinzaine de minutes, on rejoint une trace marquée de points rouges qui passe un petit goulet puis débouche sur une vire aérienne (quelques mains-courantes en place) rejoingnant le grand jardin de départ.

Pour le retour, longer au maximum la crête sans descendre trop tô afin de rejoindre la bonne trace qui part de la sortie de l'Eperon des Venellois et retrouve le sentier